Vinicio Zeppilli

Vinicio Zeppilli

Sa spécialité: Cyclisme sur route, Cyclisme, Triathlon

Expériences / Courses: Nous organisons de longs voyages, comme le chemin de Santiago en bicyclette. Des excursions plus intéressantes et plus longues. La compétition n’est pas la seule à m’intéresser mais je veux aussi faire vivre d’autres expériences liées à la sphère culturelle.

Km parcourus chaque année: 15.000 km

Langues parlées: Italien, Anglais

  • Quelles qualités doit avoir un bon guide?
    Patience, savoir valoriser ce que nous avons et savoir faire connaître la beauté de notre territoire. On doit aussi interpréter les émotions des autres et en donner aux cyclistes.

    Que pensez-vous de Riccione Bike Hotels?
    L’idée est certainement excellente, j’y ajouterai quelque chose, les hôtels devraient s’organiser pour proposer une excursion en bicyclette plus loin comme à une ville d’art. Inventer chaque année une nouvelle initiative pour faire visiter aux cyclistes des villes particulières.

    Quelles sont les choses que les cyclistes aiment de Riccione?
    Ils aiment le fait que de là vous pouvez faire tout type d’itinéraire cyclable : plaine, montagne, colline, tout est à portée de la main.

    Comme guide cycliste, quel est votre style?  Vous aimez donner le rythme ou vous adaptez aux capacités des autres touristes qui profitent de la Romagne et de ses paysages?
    J’essaie toujours de contenter et de respecter tout le monde, d’émotionner et s’ils grimpent lentement, on les attend. Je suis toujours familier et amical, j’écoute les exigences des personnes même si on fait quelques kilomètres en moins.

    Voulez-vous nous raconter une sortie / itinéraire (en Romagne, ndr) que vous aimez particulièrement (qui ne soient pas ceux que nous proposons déjà)?
    Itinéraire de Rimini à Averna sur les traces de San Francesco, en faisant une halte au Couvent de San Francesco à Verucchio.

    Selon vous, quels sont les cyclistes les plus préparés? Et les plus sympathiques?
    Les cyclistes qui viennent ici pour s’entraîner font des parcours très longs. Chez nous viennent des groupes d’autrichiens, les triathlètes par exemple (hommes et femmes), qui viennent ici pour s’entraîner et avaler des kilomètres.

    Avez-vous une anecdote, une histoire intéressante à raconter sur vos sorties avec les hôtes?
    Je me souviens deux ans d’ici d’un groupe de suédois qui voulaient escalader le Cippo, même si c’était trop tôt pour ce genre de parcours. Le groupe a voulu arriver là-bas et a outrepassé le mont. La fatigue bestiale a été compensée par l’envie qu’ils avaient de voir le Cippo et la passion du vélo.


×

×

×
J’autorise le Consortium Riccione Bike Hotels à traiter mes données personnelles conformément aux dispositions du décret-loi 196/2003. Politique en matière de confidentialité
J’autorise la publication de ma question et de la réponse sur Riccione Bike Hotels.
  • Pas de questions publiées