Renzo Pesaresi

Renzo Pesaresi

Sa spécialité: Cyclisme sur route, Cyclisme, Triathlon

Expériences / Courses: J’ai participé à la course grand fond del Sale, alla Nove Colli, à la grand fond del Titano, mais ce genre de courses requièrent beaucoup de temps pour la préparation, je me dédie maintenant aux circuits de 50 km qui requièrent moins de temps

Km parcourus chaque année: 25.000 km

Langues parlées: Allemand, français, anglais

  • Quelles qualités doit avoir un bon guide?
    Capacité de sentir le groupe que vous avez et de s’adapter à ses exigences. L'esprit de compétition est toujours aux aguets mais il faut le laisser de côté. Même chose si le groupe est entraîné : on ne peut pas aller lentement car les cyclistes veulent se divertir.

    Que pensez-vous de Riccione Bike Hotels?
    L'idée est gagnante et a exploité une condition naturelle, celle d’une localité qui se trouve entre les montagnes et les collines, avec des teintes et des variétés uniques.

    Quelles sont les choses que les cyclistes aiment de Riccione?
    Ils aiment beaucoup de choses, du paysage à la cuisine, à la culture, même la possibilité de faire du sport tandis que leur épouse a des choses à faire à l’hôtel et dehors.

    Comme guide cycliste, quel est votre style? Vous aimez donner le rythme ou vous adaptez aux capacités des autres touristes qui profitent de la Romagne et de ses paysages?
    Je dois contenter le groupe. Les différences de 7/8 minutes sont normales dans un groupe, j’essaie de ne pas ennuyer ou de trop fatiguer, je sors généralement avec des groupes entraînés mais s’il y a des cyclistes plus lents, je m’adapte à eux.

    Voulez-vous nous raconter une sortie / itinéraire (en Romagne, ndr) que vous aimez particulièrement (qui ne soient pas ceux que nous proposons déjà)?
    Quand je décide une destination, je ne suis jamais la route indiquée sur l’itinéraire tout en faisant attention à la sécurité du groupe et à la qualité des routes. J’aime les collines comme celles des hauteurs de Cesena.

    Selon vous, quels sont les cyclistes les plus préparés? Et les plus sympathiques?
    Les débutants viennent ici pour se balader, les plus entraînés pour les compétitions et les étrangers s’entraînent ici en hiver car chez eux il fait trop froid.

    Avez-vous une anecdote, une histoire intéressante à raconter sur vos sorties avec les hôtes?
    Je me souviens d’une fille de Hambourg que j’ai emmenée à Urbino et à Furlo, un beau tour assez ardu, elle était d’accord. A une halte à un bar, je lui ai dit qu’il manquait encore 80 km et elle s’est mise à pleurer car elle avait toujours fait des itinéraires de moins de 100 km. Elle a pleuré et s’est désespérée à la rentrée mais le jour suivant et les années suivantes, elle a dépassé ses limites mentales et elle était prête à tout. 


×

×

×
J’autorise le Consortium Riccione Bike Hotels à traiter mes données personnelles conformément aux dispositions du décret-loi 196/2003. Politique en matière de confidentialité
J’autorise la publication de ma question et de la réponse sur Riccione Bike Hotels.
  • Pas de questions publiées