Urbino

L’histoire de la ville de Urbin, chef-lieu avec Pesaro de l’homonyme Province, se perd dans les siècles. Aux origines anciennes – il paraisse que son nom dérive du terme latin urvus (manche recourbé de la charrue) – cette extraordinaire ville ducale doit tout de même la Renaissance sa floraison architecturale et culturelle définitive. Il fut en effet au XV Siècle que, sous la Domination des Montefeltro, Urbin atteignit sa grande apogée. Gouvernée depuis 1444 au 1482 de Frédéric III de Montefeltro, il devint bientôt le berceau de quelques-uns entre les principaux artistes de la Renaissance, de Piero de la Francesca à Leon Battista Alberti, à Bramante et Raffaello Sanzio, qu’il naquit ici en 1483.

Le centre historique dominé par l’imposant Palais Ducal qui est aussi siège de la Galerie Nationale des Marches c’est l’exemple incontestable d’un passé radieux. Depuis 1998, ce bijou de la Renaissance est reconnu Patrimoine de l’humanité par l’Unesco, qui a officiellement rappelé comme “Urbin représente un pinacle d’art et architecture de la Renaissance harmonieusement insérées dans la propre conformation géographique et dans son passé médiéval”.

À ultérieur témoignage de sa splendeur culturelle passée, la ville ducale d’Urbin vante une Université fondée en 1506 et encore aujourd’hui entre les plus prestigieuses Universités italiennes. Il est constamment siège d’importants événements culturels. De Riccione, on joint confortablement Urbin en 40 minutes.