Sestino et Sasso Simone

À la limite entre les frontières de Toscane, Emilie-Romagne et Marche, dans la nature intacte de l’Apennin Central, se trouve la petite Sestino, ancienne Commune Romaine en province d’Arezzo. Avec peu plus de 1.450 habitants, il représente la seule Commune toscan du Montefeltro, presque totalement subdivisé entre les provinces de Rimini et Pesaro. Habitée déjà dans l’antiquité aussi par Etrusques, Piceni, Umbri et Galli Senoni, Sestino grandit définitivement grâce aux Romains, qu’ils le choisirent quel ville névralgique le long les Apennins entre Toscane, Ombrie, Marques et Emilie-Romagne, sur la route de liaison entre le nord et le sud d’Italie. Siège de thermes comme chaque vieille ville romaine, elle garde encore la propre histoire reproduite dans un “archives original de pierre” conservé dans le Lapidaire de l’Antiquarium National.

Passé pendant les siècles de l’Église aux Della Faggiola, puis aux Malatesta, Montefeltro et Della Rovere, en 1520 fut conquit par la Domination des Medici de Florence, que pour trois siècles ils lui donnèrent paix et prospérité. Il date au 1566 le début de construction, voulu par Cosimo De’ Medici, de la forteresse qui aurait dominé l’imposante Sasso de Simone, à défense des frontières contre l’expansion du Grand-duché d’Urbino. Juste l’extraordinaire Sasso Simone accueille maintenant une Réserve Naturelle et un Parc où sont organisées beaucoup d’excursions à la découverte de lieux géologiques uniques. Dans l’histoire on a témoignage de l’intérêt des hommes pour Sasso Simone depuis milliers d’années, comme endroit de culte choisi par les païens pour leurs sacrifices aux divinités.

Une excursion à Sestino peut être aussi une bonne occasion pour acheter directement chez les producteurs une excellente viande bovine de race chianina. Ce petit pays est en effet entre ceux où vous pouvez trouver l’originale bifteck à la “Florentine”. À pas perdre.