Gorge du Furlo et Acqualagna

Pour qui est de vacation dans la Perle Verte de la Côte Adriatique est absolument à considérer une intéressante excursion naturaliste à peu de kilomètres au-delà de la frontière entre Romagne et Marques pour visiter l’incomparable patrimoine environnemental de la Gorge du Furlo et du voisin bourg d’Acqualagna. À peu près de soixante-dix kilomètres et moins d’une heure de voiture de Riccione, ce paysage de montagne de l’Apennin de Pesaro tient tête hautement à la comparaison avec les fjords norvégiens et les rias espagnols montrés sur la côte océanique galiciennes.

“Gravée” par le fleuve Candigliano que pour millénaires il l’a traversée avec son action érosive dont restent aujourd’hui beaucoup d’importants fossiles comme les Ammoniti – coquillages éteints entre lesquels le Furloceras qu’il prend ici le nom – aujourd’hui la Gorge du Furlo est défendue par l’homonyme Réserve Naturelle Nationale. Dans ce paradis naturel ils vivent régulièrement différentes espèces de rapaces – qu’ils nidifient entre ses murs rocheux de 500 mètres au surplomb – comment aigles réels et éperviers. Dans le vaste habitat animal il y a aussi loups, hérissons, daims, sangliers, putois et nombreux amphibies comme le triton à la crête et l’Ululon au ventre jaune.

En tout, ce sont 3.600 hectares entre bois, prés et cimes intactes. Le Musée du Territoire et un efficace Centre Visites de la Réserve Gorge du Furlo accueillent les touristes en localité Furlo de Acqualagna avec une importante exposition de fossiles Ammoniti. Au Furlo est présent aussi une entre les plus grandes “minières” italiennes de truffes. Le bourg d’Acqualagna est en effet le seul territoire à posséder tous les types de truffe en quelconque période de l’an. Profitez des parcours à vélo qui conduisent à ce paradis naturel de Riccione.