Fiorenzuola di Focara

Pas encore très connue mais un vrai “bijou” naturaliste et historique culturel, le petit bourg de Fiorenzuola de Focara représente une entre les localités les plus suggestives et fascinantes de l’entier territoire des Marches, à peu de kilomètres dès Pesaro qui est son chef-lieu et de Riccione. Au milieu du Parc Régional Naturel du Mont San Bartolo, il se lève sur un éperon de roche au surplomb sur la Mer Adriatique.

Ancienne installation romaine, crucial pour sa position stratégique sur la frontière naturelle entre Marques et Romagne “à la garde” du Col du Siligata, il est roqué sur le seul promontoire naturel de la côte adriatique entre Trieste et Ancône. Avec Casteldimezzo, Gradara et Granarola, Fiorenzuola constitua avec son ancien castrum un important système défensif soit pour l’État de l’Église que pour les familles des Malatesta de Rimini et Pesaro. Nommé originairement Fiorenzuola, ce merveilleux bourg assuma en 1889 la spécification suivante de Focara. Telle dénomination semble il dût l’origine aux feux anciennement allumés sur le sommet du mont pour signaler la position aux navigateurs, ou peut être à la présence de petits “briqueterie” pour la cuisson de briques et terres cuites.

De l’ancienne histoire de Fiorenzuola de Focara, ils restent aujourd’hui les restes de vieilles murailles pentagonales et des ruelles médiévales, ainsi que le suggestif clocher avec montre de l’ancienne église de Saint’Andrea originaire du XII siècle. Pour ceux qui ne peuvent pas renoncer pour un jour non plus à la mer, ce merveilleux bourg offre ainsi une merveilleuse petite plage avec sable et cailloux, dans la quelle vous pourrez vous bronzer loin de regards indiscrets et en toute tranquillité. Aussi citée par Dante dans l’enfer de la Divine Comédie, Fiorenzuola de Focara vous attende pour une expérience unique, entre échos d’histoire médiévale, nature et paysages charmants. Une opportunité excellente pour passer une journée au goût inoubliable.